Haut de page

Logo préfècture région

 Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  reduire txt
Politique intégrée Mer et Littoral

Contenu

 

Planification sur l’éolien en mer (2014-2015)

Le développement des énergies renouvelables en mer est au cœur de la transition énergétique et de la croissance bleue dans lesquelles la France s’est engagée. Il constitue un véritable défi industriel et logistique que nos entreprises sauront relever. Il est également un projet collectif et démocratique qui doit se concrétiser en respectant et en enrichissant les autres usages de la mer et en préservant le milieu marin. Cet essor d’une nouvelle filière économique et cette mutation du modèle énergétique sont des ouvrages de longue haleine, qui nécessiteront un accompagnement constant par la puissance publique.

 

Parmi la grande diversité des techniques développées, la façade méditerranéenne présente un potentiel de premier ordre pour le développement de la filière de l’éolien. Sa bathymétrie et les forts enjeux de sa bande côtière (tourisme, pêche, aquaculture, transport maritime…) limitent les possibilités d’y installer des éoliennes posées, ainsi que cela a pu être révélé lors d’une précédente démarche de planification entreprise en 2009 et 2010.
 

Des innovations multiples, en cours de validation, permettent à l’inverse d’envisager un développement de grande ampleur pour l’éolien flottant, tant sur le marché français que dans les pays du bassin méditerranéen. Une première étape de ce développement est la constitution de fermes pilotes d’éoliennes flottantes, qui permettront de valider le modèle économique de cette technologie et d’envisager une exploitation industrielle dans les meilleurs délais.
 

Le Premier ministre a annoncé, le 2 décembre 2014, le lancement d’un appel à projets doté de 150 millions d’euros pour de tels projets.
 

Afin de définir les secteurs les plus à même d’accueillir ces installations, la ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie a demandé aux préfets de région Provence-Alpes-Côte d’Azur et au préfet maritime de la Méditerranée, préfets coordonnateurs de la façade, de construire en étroite concertation avec l’ensemble de la communauté maritime, un document de planification de l’éolien en mer prenant en compte les critères techniques, économiques, sociaux et environnementaux.
 

Ces travaux se sont appuyés sur des études nationales de planification portant sur le potentiel technico-économique (étude Cerema) et sur le potentiel de raccordement électrique (étude RTE).
 

Le calendrier a été le suivant :

- 8 décembre 2014 : ouverture de la concertation au sein du Conseil maritime de façade
- décembre – début janvier 2015 : consolidation des études du Cerema et RTE
- janvier 2015 : réunions thématiques (transport, pêche, environnement, défense)
- janvier – février 2015 : réunions régionales de concertation
- mars 2015 : préparation de documents stabilisés
- 7 avril 2015 : réunion de synthèse de façade
- du 9 au 30 Avril 2015 : consultation du public
- début mai 2015 : transmission du document de planification à la ministre

 

Consulter le document de planification et les autres éléments ayant servi de support à ces travaux.
 

Sur la base de ces travaux de planification, un appel à projets pour des fermes pilotes d’éoliennes flottantes a été ouvert par l’ADEME le 3 août 2015. S’inscrivant dans le cadre du programme « Démonstrateurs pour la Transition écologique et énergétique » des Investissements d’Avenir, il est ouvert jusqu’au 4 avril 2016.

Consulter l’appel à projets "Fermes pilotes éoliennes flottantes".

 
 
 
 

Pied de page

Site mis à jour le 18 août
Plan du siteInfo EditeurContactez-nous  | Flux RSS