Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Emploi et Formation maritime

La formation professionnelle maritime en Méditerranée

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 17 février 2014 (modifié le 8 août 2017)

La formation professionnelle maritime en Méditerranée

La réglementation internationale (convention STCW) et française (articles L 5521-1 à L 5521-4 du code des transports) soumet l’accès à la profession de marin, quelle que soit la fonction (matelot, officier, commandant ou chef mécanicien) ou l’activité (commerce, pêche, plaisance professionnelle) à une condition préalable de formation professionnelle.
Pour en savoir plus sur les différentes formations professionnelles maritimes existantes :
Site métiers de la mer
Réglementation de la formation professionnelle maritime


Les formations professionnelles maritimes sont dispensées :

  • soit en formation initiale par les lycées professionnels maritimes, par des lycées de l’éducation nationale agréés ou par l’école nationale supérieure maritime (ENSM).
  • soit en formation continue par les lycées professionnels maritimes ou des centres de formation privés agréés.

La façade méditerranéenne compte un site de l’ENSM (Marseille) et deux lycées professionnels maritimes (Sète et Bastia).

Le Lycée professionnel maritime (LPM) de Sète prépare :

  • aux certificat d’études professionnelles maritimes (CAPM) « matelot » et « conchyliculture »,
  • aux brevets d’études professionnelles maritimes (BEPM) « cultures marines », « plaisance », « pêche » et « mécanicien »,
  • aux bacs professionnels « cultures marines », « conduite et gestion des entreprises maritimes » plaisance et pêche, au bac professionnel « électro-mécanicien de marine »
  • au brevet de technicien supérieur maritime (BTSM) « pêche et gestion de l’environnement marin ».

Le Lycée professionnel maritime de Bastia prépare :

  • au certificat d’études professionnelles maritimes (CAPM) « matelot »,
  • aux brevets d’études professionnelles maritimes (BEPM) « commerce »,« pêche » et « mécanicien »,
  • aux bacs professionnels « conduite et gestion des entreprises maritimes » commerce et pêche et au bac professionnel « électro-mécanicien de marine ».

Depuis septembre 2013, le lycée professionnel de l’éducation nationale Jacques Dolle (Antibes, 06) a été agréé par la direction interrégionale de la mer pour dispenser une formation professionnelle maritime préparant au bac professionnel « électro-mécanicien de marine » et au BEPM mécanicien.

Plusieurs centres de formation professionnelle maritime sont par ailleurs agréés par la direction interrégionale de le mer méditerranée pour dispenser des formations continues.

Ces différents centres de formation continue présentent une offre de formations maritimes des plus variées. Les centres de Méditerranée proposent ainsi la préparation de :

  • diplômes permettant la délivrance de brevets maritimes lorsque les conditions sont remplis pour l’accès à des fonctions de commandement (diplôme de capitaine 500, capitaine 200, certificat d’aptitude au commandement à la petite pêche, certificat de patron de navire aux cultures marines, niveau 1, modules pêche, yacht ou voile …), à des fonctions en machine (diplôme d’officier chef de quart machine, diplôme de mécanicien 750 kw, diplôme de mécanicien 250 kW…) ou des fonctions d’appui (certificat de matelot pont, certificat de marin-ouvrier aux cultures marines, niveau 1, certificat de formation maritime hôtelière…),
  • un pannel quasi-complet des différents certificats maritimes existants : certificat de sécurité (CFBS, CQALI, CAEERS…), certificats d’opérateurs radio (CRO, CGO), certificats de formation médicale (médical I, médical II), certificat de formation à la sûreté, certificats d’aptitude à certains matériels de navigation (ECDIS, ARPA).