Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Politique intégrée Mer et Littoral
 

Données de fréquentation des sites de plongée et impacts de l’activité sur les sites

Parmi les mesures du PAMM, une vise spécifiquement la question de la pratique de la plongée : « Définir et mettre en œuvre une stratégie interrégionale sur l’activité de plongée » (n°M031-MED2).

L’Agence française pour la biodiversité, en lien avec la Direction Interrégionale de la Mer Méditerranée et les services concourant aux travaux d’élaboration du PAMM, ont porté la mise en œuvre de cette mesure à l’échelle de la façade depuis 2015 avec d’autres organismes publics en appui.

Cette mesure s’est concrétisée par l’élaboration d’une stratégie de gestion durable des sites de plongée sur la façade Méditerranée. Elle a pour objectif d’améliorer les pratiques respectueuses de l’environnement des secteurs de la plongée subaquatique et leur contribution à l’éducation environnementale et la préservation de la biodiversité marine. La première étape a dressé un état des connaissances précisant le bilan de la pratique de ces activités de plongée subaquatiques en façade, décrivant un bilan des connaissances sur les impacts de ces activités, et proposant une classification et une priorisation des sites. À partir de cet état des connaissances, une concertation a été menée avec l’ensemble des parties prenantes des régions Provence Alpes Côte d’Azur, Corse et Occitanie (représentants des clubs et structures de la profession, des gestionnaires, des scientifiques, des représentants de l’État). Ainsi des enjeux de gestion ont été identifiés, amenant à la formulation d’objectifs sur la connaissance, sur l’état de conservation des sites de plongée, la sensibilisation des pratiquants des activités et la communication élargie vers le monde de la plongée, sur la gouvernance et cohabitation des différents usages et sur l’innovation, ingénierie écologique associée au secteur de la plongée.

Un appel à projet a ainsi été ouvert en 2018, conjointement par la DIRM Méditerranée et l’OFB, sur :

  • les données de fréquentation des sites de plongée
  • les impacts positifs et négatifs de la plongée

Trois projets ont été sélectionnés.
* La métropole Nice Côte d’Azur porte un projet sur l’évaluation de fréquentation et analyse socio-économique de la plongée sur le littoral de Nice Côte d’Azur.
* Le consortium Seaneo et Quiet Oceans travaillent dans la réserve naturelle de Cerbère-Banuyuls pour étudier la fréquentation et l’impact de la plongée par acoustique.
* Enfin, le projet porté par Stareso vise à améliorer la connaissance des impacts (positifs et négatifs) des activités de plongée, de proposer des mesures adaptées afin de limiter les effets négatifs identifiés et de sensibiliser les pratiquants.

Les rapports finaux de ces études sont dans la rubrique Stratégie plongée.

Les travaux ont débuté au premier trimestre 2019 et se sont terminés en 2021.