Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Sécurité Maritime

Le balisage flottant

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 23 novembre 2017

Le balisage flottant est utilisé en mer quand il n’est pas possible d’installer de balisage fixe, faute de support.

Le balisage flottant est constitué de bouées de formes et tailles diverses, généralement surmontée d’une superstructure, maintenues à leurs positions par des lignes de mouillage reliées à des ancrages (corps morts). Elles peuvent être actives (lumineuses) ou non en fonction de l’importance du balisage.

Ces bouées sont en méditerranées de tailles pouvant varier de moins de 0,5m de diamètre à plus de 2,5m.

Ce type de balisage a une précision proportionnelle à la profondeur des eaux (longueur de chaine) mais il existe aussi des bouées spécifiques à flotteurs immergés (BFI) permettant, grâce à une ligne de mouillage sous tension, de baliser très précisément. Ces bouées sont très utilisées en méditerranée du fait de l’absence de marées.

BFI Sud Lavezzi lors de son installation :

Pour manier ces bouées et leurs corps morts, le service utilise des navire de travaux munis d’importants de moyens de levages appelés baliseurs océaniques.

Le service des Phares et Balises de Méditerranée possède deux baliseurs :
Le Provence pour la méditerranée continentale et le Iles Sanguinaires II pour la Corse.

Le Provence :

Le Iles Sanguinaires 2 :