Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Politique intégrée Mer et Littoral
 

Appel à projets - Dragages et gestion terrestre des sédiments de dragage, mutualisation et valorisation

Amélioration de la gestion des opérations de dragages et valorisation des sédiments qui en sont issus, en partenariat avec les régions Occitanie et Provence-Alpes-côte-d’Azur, l’ADEME et l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse.
 
 

Dragages et gestion terrestre des sédiments de dragage, mutualisation et valorisation

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 23 octobre 2019

A l’échelle du bassin versant et de ses masses d’eaux côtières, la France mène une politique active de réduction des rejets et des apports à la mer, grâce au cadre d’action des schémas directeurs d’aménagement et de gestion des eaux Rhône Méditerranée et Corse. Si les contaminants et polluants des ports font l’objet d’actions de réduction, les sédiments portuaires accumulent une pollution historique, dont l’origine ne peut être uniquement rapportée aux activités maritimes.

Parmi les mesures du PAMM, une vise spécifiquement l’amélioration de la gestion des opérations de dragages et des sédiments qui en sont issus. Il s’agit de la mesure M024-Nat1b « Favoriser la mise en œuvre de schémas d’orientation territorialisés des opérations de dragage et des filières de gestion des sédiments, évolutifs et adaptés aux besoins locaux. ».
En partenariat avec les régions Occitanie et Provence-Alpes-côte-d’Azur, l’ADEME et l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse, la DIRM a ouvert un appel à projet en 2019 "Dragage et gestion terrestre des sédiments de dragages : mutualisation et valorisation".

Parmi les projets déposés, sept ont été retenus :

- Deux d’entre eux portent sur la réalisation de schéma d’orientation territorialisé des opérations de dragage et de gestion des sédiments : l’un sur le périmètre de la Métropole Aix-Marseille Provence et du département des Bouches-du-Rhône, l’autre sur les ports de Grimaud et du Golfe de Saint-Tropez, permettant également d’étudier l’impact de la pratique du rechargement de plage sur les herbiers de Posidonie du secteur.

- En Provence-Alpes-Côte d’Azur, Toulon Provence Métropole porte un projet innovant de dragage mutualisé, de traitement des sédiments et de réutilisation des sédiments dans la réfection et l’agrandissement d’un quai croisière.

- L’Ifremer et l’École des Mines de Douai travailleront à caractériser l’écotoxicité des sédiments dragués lorsqu’ils sont réutilisés dans un ouvrage maritime et mis au contact du milieu marin.

En Occitanie, grâce à la vive implication de la Région et une forte mobilisation du FNADT, trois projets essentiels et structurants pour le territoire ont pu être retenus :

- Le projet de dragage mutualisé des ports départementaux de Marseillan et du port des Mazets aborde la problématique spécifique du dragage d’un port conchylicole. Il permet également le traitement et la valorisation des sédiments dragués dans des ouvrages dont la réalisation incombe au département de l’Hérault, dans une logique exemplaire d’économie circulaire.

- Le projet de dragage mutualisé des cinq ports de la baie d’Aigues-Mortes (Pérols, Carnon, Palavas, Port-Camargue, Frontignan) permet également de caractériser l’impact environnemental des rechargements de plages réalisés avec les sédiments sableux, et de mettre en œuvre des solutions locales et innovantes de traitement et de valorisation des vases des ports de Carnon et Pérols.

- L’École des Mines d’Alès, en collaboration avec le projet de la baie d’Aigues-Mortes, apportera des solutions innovantes et pérennes, adaptées au contexte local, de valorisation des sédiments ainsi qu’une analyse économique prospective permettant à l’avenir d’anticiper en région Occitanie la création d’une filière de gestion terrestre des sédiments.

Pour toute question : maria.ruyssen@developpement-durable.gouv.fr


Télécharger :